Archive for mars 2nd, 2017

Et si on reprenait nos recherches sur la Question Louis XVII … en attendant l’abolition de la République ?… [ MAJ 06/03 + Add (5) 23 h 45 ]

jeudi, mars 2nd, 2017

MAJ 06/03  Il a survécu !

Avertissement : Ce billet a été rédigé par amitié pour nos lecteurs survivantistes qui pourraient résoudre bien des tracas en enterrant la Querelle dynastique si leurs travaux aboutissaient. Ce n’est pas un travail d’historien et il ne sera donc pas développé plus en détails parce qu’il n’est pas dans la ligne de propagande monarchiste du blogue Royal-Artillerie, et que le temps nous est compté. À eux de prendre ce billet comme il vient. Merci.

Cher administrateur de Royal-Artillerie, ou piéton du Roi, alias catoneo

Nous prenons connaissance de votre billet,  avec la plus extrême – ( raccourci ou tic habituel de l’extrême-droAAAte royaliste depuis 1792 ) – reconnaissance.

Et dans toute votre argumentation le mot qui nous touche le plus au coeur est celui d’amitié qui figure dans votre avertissement final repris ci-dessus intégralement, car s’il n’existe pas entre royalistes français, une véritable amitié politique, prise au sens le plus noble qui soit, il est évident qu’il n’y aura jamais de résurrection du Royaume de France. 

Aussi nous est-il facile de vous dire 17 000 mercis et de marquer toute l’importance de l’impact de votre salve par les informations suivantes :

1 / nous suspendons toute publication visant à commenter l’actualité politique, la qualité de la toile de la roycosphère, au-delà de la réacosphère et plus largement encore de la réinfosphère  est désormais suffisante pour que notre trimaran CRIL17 se transforme, à l’occasion de son passage en cale de radoub, en sous-marin destiné à plonger dans les abysses de l’Océan du Web.

2 / à l’image du capitaine Nemo, soucieux d’apporter une utilité marginale aussi forte que posible aux navires de la flotte royaliste, nous allons donc travailler exclusivement à la résolution de l’énigme Louis XVII et nous ne réapparaîtrons dans l’écume de l’actualité politique sur Internet que dans l’hypothèse où nous serions en mesure de présenter la preuve irréfutable, toujours inconnue, en faveur de l’une ou l’autre des hypothèses encore pertinentes.

3 / A ce propos nous sommes heureux de vous informer qu’à la faveur d’une relecture de la thèse de Louis Hastier [  » Lire c’est relire ! ] nous avons découvert une nouvelle faille qui la ruine définitivement à nos yeux ; dans la réédition de notre livre disponible ici, nous avions conclu que nous ne pouvions pas adhérer aux conclusions de  Louis Hastier en raison d’une erreur grave dans l’interprétation d’une archive capitale pour la connaissance de l’histoire de Louis XVII au Temple : mais cette erreur ne nous paraissait pas suffisante pour rejeter intégralement les conclusions de Louis Hastier sur la mort de Louis XVII dans les premiers jours de janvier 1794.

Or il n’en va pas de même de la faille découverte hier après-midi, en lisant et relisant les archives mises au jour par Louis Hastier, qui lui ont ont valu l’hommage de l’Académie Française au point même qu’on peut considérer que pour cette éminente institution, c’est Louis Hastier qui a établi à ce jour la vérité historique sur la réalité du destin de Louis Charles Capet, ci-devant Louis XVII ! 

Nous allons donc travailler immédiatement à faire une autopsie complète de la fausse vérité qu’est la mort de Louis XVII au Temple, que ce soit le 8 juin 1795 ou auparavant dans les premiers jours de janvier 1794, afin de pouvoir vous offrir, dans le courant du mois de mars, une nouvelle publication qui sera disponible en version imprimée chez Chiré, comme indiqué dans le billet de Royal-Artillerie et non plus seulement ici sur The book edition (en versions imprimée noir et blanc et numérisée )  !

Rembrandt-Belsazar.jpgCher catonéo, merci de nous avoir donné notre feuille de route, comme on dit dans les sites de Pouvoir qui conduisent la France à l’abîme.

Et si nous avons bien compris, il semblerait souhaitable que les travaux de notre CRIL17 aboutissent au plus tôt, *** … approche des cycles de Kondratiev oblige, sans oublier bien sûr ce que la main de l’Ange du Seigneur a écrit sur le Palais du Roi Balthazar  … 

MANE THECEL PHARES 

*** soit à l’horizon de l’année 2024, pour les esprits attentifs aux chiffres bibliques et à l’enseignement de la fameuse prophétie des 70 semaines, et qui se risqueraient à chercher une correspondance des chiffres du Nouveau Testament liés à la vie, la mort et la résurrection du Christ avec la Royauté Capétienne et la descente aux enfers de la France qui a suivi le 21 janvier 1793 ( 1793 + 33 * 7 ) …

ADDENDUM (1) 13 h 15 Ciel ! Incroyable !

Si ce n’est pas Bayard qui est revenu,  c’est dèjà une nouvelle controverse et peut-être même avec elle, l’ombre portée de Louis XVII … annonçant celle de Pharamond de Bourbon-Habsbourg ?  

La tête du chevalier Bayard, une nouvelle controverse historique ?

Allo, Monsieur le Professeur Gérard Lucotte ? Peut-être est-ce vous qui serez appelé à certifier l’identité génétique du futur Pharamond de Bourbon-Habsbourg, s’il se présente un jour au portillon de l’histoire de France ?… 

=================

Addendum (2 ) 17 h 55

Lorsque nous avons publié notre addendum (1),  nous n’avions – selon notre habitude – lu l’article de Vexilla Galliae qu’en TGV ! Mais comme nous avons aussi l’habitude de lire et de relire – devise de notre forum oblige – ce qui doit l’être pour une cause ou une autre, la lecture faite à l’instant du billet publié sur le site de référence légitimiste  Vexilla Galliae au service de Mgr Louis de Bourbon, fils cadet du très regretté feu Mgr le duc d’Anjou et de Cadix, décédé accidentellement dans de très étranges circonstances, absolument uniques dans l’histoire du ski alpin – nous a conduit à lire les sources documentaires qui y sont évoquées sans autre précision que cet aliéna …  » La conférence qui a été organisée à Montpellier par le descendant du chevalier s’est d’ailleurs faîte sans la présence de ce professeur, qui au téléphone, joint par Le Point …  » qui nous a permis d’en prendre connaissance ; elles valent le détour . 

http://www.lepoint.fr/culture/un-descendant-de-bayard-assure-avoir-retrouve-le-crane-du-preux-chevalier-02-03-2017-2108861_3.php#xtmc=bayard&xtnp=1&xtcr=1

http://www.lepoint.fr/histoire/a-t-on-vraiment-retrouve-le-crane-du-chevalier-bayard-01-03-2017-2108385_1615.php#xtmc=bayard&xtnp=1&xtcr=2

Est-il nécessaire d’ajouter que notre très petite fenêtre ouverte sur la recherche de la vérité scientifique et historique autour du chevalier Bayard, comme de Louis XVII, est à la disposition de M le Professeur Gérard Lucotte s’il le jugeait opportun, en raison des attaques dont il est l’objet dans ces publications, et qui ne devraient pas tarder à être reprises ici ou là ?…  C’est donc effectivement une incroyable controverse absolument imprévisible, qui vient de s’ouvrir et qui était totalement imprévisible lorsque nous avions crû opportun de faire un peu d’humour, aussitôt que nous avions découvert l’information sur  le navire amiral de la réinfosphère

MAJ 03/03 – 22 h 30 Chevalier Bayard, au secours ! Revenez avec Jeanne, tous les saints et les héros de France et de Navarre ! Pitié, Notre Dame de La Salette, Reine de France, Reine des Prophètes et Reine du Ciel  !  Le Roi vite !

Isère (38) : 500 ans après sa mort, le crâne du chevalier Bayard retrouvé

extrait de : 

En marche [ accélérée ] vers l’abolition de la République … [ MAJ 04/03 – 17 h 00 ]

ADDENDUM (3) 19 h 05 Après l’Angelus du soir 

Tout comme pour l’article de Vexilla Galliae, nous n’avions pas eu le temps, ce matin, de lire le billet de Royal-Artillerie autrement qu’à TGV, car nous voulions témoigner  notre reconnaissance à son auteur dès que nous avions compris l’essentiel du message ! 

Or ce que nous venons de lire et de relire est absolument fascinant pour de multiples raisons ; mais comme le temps se fait court, ainsi que Catoneo l’a écrit,  nous nous bornerons à vous renvoyer, chers lecteurs,  au site de notre ami Albert Fagioli,   qui s’interesse à l’énigme du Temple, et grâce à qui il est permis d’admettre la pertinence de l’hypothèse d’une exfiltration de Louis XVII par un souterrain, allant de la Tour du Temple à l’église Saint-Nicolas-des-Champs. 

La piste d’une exfiltration de Louis XVII par un souterrain reliant la Tour du Temple à l’église Saint Nicolas des Champs …(3) [ MAJ 16/04 ]

La piste d’une exfiltration de Louis XVII par un souterrain reliant la Tour du Temple à l’église Saint Nicolas des Champs … (2)

La piste d’une exfiltration de Louis XVII par un souterrain reliant la Tour du Temple à l’église Saint Nicolas des Champs …

Présentation des derniers travaux à Mr le maire de Rennes-le-Château, 18 juillet 2016. (Albert Fagioli)

…/… lire la suite …/… 

et aussi en lien avec l’histoire de Rennes-le-Chateau, suite à l’évocation de l’intervention à peine croyable de la comtesse de Chambord, par notre ami  catoneo

Une piste espagnole inédite ?

De la traçabilité historique du coeur Louis XVII – Pelletan (7)

De la traçabilité historique du ” coeur Louis XVII – Pelletan ” …(3)

Si nous en avons le temps et si cela est opportun, nous restaurerons, autant que faire se pourra, les images qui ont disparu de l’écran, suite aux diverses mises à jour du logiciel de gestion du site …

ADDENDUM (4) 23 h 15 

Ce n’est que grâce à une nouvelle lecture attentive que nous avons découvert l’existence de cet autre article du Figaro évoqué dans Vexilla Galliae et dont nous ignorions tout jusqu’à maintenant … 

Chevalier Bayard, une identification ADN et des questions

Si nous sommes totalement incompétent pour intervenir dans le domaine scientifique en question, la sémantique des uns et des autres pour présenter les travaux du professeur Gérard Lucotte nous invite à lui renouveler l’expression de notre reconnaissance la plus vive pour la confiance dont il nous a honoré à plusieurs reprises, en nous autorisant à publier dans notre livre les résultats de ses travaux sur la mèche de cheveux dite de  » Louis XVII- de Reiset » et ceux-ci sur ce site :     

ADN mitochondrial de Louis XVII

ADNmt de Louis XVII et de Naundorff – Résultats des recherches du Pr Gérard Lucotte

The DNA Y-STRs Profile of Louis XVI (1754-1793) [ MAJ 09/05 ]

Pour remonter à la source documentaire de la sémantique des uns et des autres : 

Affaire Louis XVII, Sainte Tunique d’Argenteuil et Saint Suaire … ou trois mystères dont la résolution est liée au destin de la France !…

ADDENDUM (5) 23 h 45 

Après une dernière relecture, nous notons que la grande presse ( Le Point, Le Figaro ) a pris soin de ne pas évoquer les travaux du Pr Gérard Lucotte sur les matériaux biologiques directement liés à la Question Louis XVII ! Encore un indice sur l’actualité , toujours aussi prégnante, de cette énigme que d’aucuns prétendent avoir été résolue par un historien connu du monde entier ? 

================ posté la semaine dernière ============

Mme Renée Lescaroux nous propose de partager cette réflexion au sujet des prénoms de Naundorf …

 » Dans “faux dauphin et vrai Bourbon” il y a une information curieuse : l’enfant de Mlle Naundorf, né à Chantilly, aurait été baptisé Guillaume Charles Louis – vrai ou faux, je ne peux pas dire – par ailleurs, à son arrivée à Berlin, chez Lecoq, il n’avait aucun papier – Lecoq lui aurait établi un permis de circuler avec les prénoms “Charles Louis” – plus tard, ou à notre époque, on trouve au bagne de Toulon un Charles LOUIS – or, il faut savoir que les rothwelsch se passaient et se repassaient des documents (genre permis de circuler et de faire de la vente ambulante) de l’un à l’autre – quand Naundorf était à Berne et qu’il voulait aller à Paris, Frédéric Leschot lui a trouvé une identité au nom de Bauman (j’espère que ce nom est correct) …  » 

Merci de noter dès maintenant que nous devrions très probablement ouvrir un nouveau site dédié exclusivement aux recherches sur le destin de Louis XVII. 

Comme annoncé précédemment, si nous pouvons faire basculer l’ensemble de nos archives sur ce futur site, qui bénéficiera de toutes les fonctionnalités offertes par notre hébergeur 1and1 [ ce qui n’est pas le cas actuellement, loin s’en faut ! ] nous mettrons notre trimaran CRIL17 en cale de radoub, … dans l’attente de l’abolition de la République.

Ainsi que vous vous en doutez, [– mais de temps à autre il est bon de dire ce qui va sans dire –] ce n’est pas notre site cril17.org avec ses 500 visiteurs uniques réguliers –  ( avec parfois des pics de fréquentation beaucoup plus élevés, jusqu’à 3000 visiteurs uniques, si nous en croyons les statistiques de notre hébergeur ) – qui va impacter en quoi que ce soit les évènements désormais programmés en France, … même si nous croyons savoir que nous avons parmi nos lecteurs des acteurs qui jouent un rôle éminent dans le destin de la France …