Tribune offerte à tous ceux qui prétendent être descendants de Louis XVII

C’est parce que nous avons acquis la certitude que Louis XVII n’a pas été inhumé dans l’ancien cimetière Sainte-Marguerite, le 22 prairial an III ( 10 juin 1795 ) que nous osons prendre aujourd’hui cette initiative ! 

Suite à la  Tribune offerte à nos contradicteurs naundorfistes – Q 23-24-25 et suite aux 16 Comments » publiés dans Alerte blanche … ou fausse alerte ? … nous proposons cette nouvelle tribune aux prétendants à l’identité de descendants de Louis XVII, fils du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette, élevée le 16 octobre 1793 sur un trône, dont seuls d’infâmes disciples de la Révolution et de la Terreur peuvent oser aujourd’hui encore tenter de la faire descendre …

En guise de préalable, nous admettrons ce que nous appellerons le postulat d’Eric Muraise, selon lequel Louis XVII exfiltré du Temple *** a été obligatoirement accueilli dans une famille, où sa véritable identité a été ensuite cachée d’une manière ou d’une autre !

A toutes fins utiles, et dans l’hypothèse  où de nouveaux intervenants souhaiteraient faire valoir leurs thèses, nous rappellerons que l’enjeu du débat exige la critique du moindre argument tout en respectant la convivialité indispensable à la poursuite des échanges jusqu’à ce qu’il soit possible de conclure dans un sens ou dans un autre !

A cet égard il est peut-être opportun de rappeler que la résolution de l’énigme Naundorf pourrait peut-être permettre de découvrir un ou plusieurs éléments essentiels utiles à la résolution de l’énigme Louis XVII !Et selon les principes de notre heuristique, construite depuis l’ouverture de notre premier forum, le 7 mars 2004, il convient de rechercher quelle valeur on peut attribuer à  la plus petite information insécable d’une théorie : en raccourci il convient d’établir, élément après élément,  ce qui est faux (code 0 ), ce qui est vrai ( code 1 ) et ce qui est incertain en l’état de nos connaissances ( code 9 ) …

A qui le veut d’ouvrir le FEU ! …

====

***  selon notre modèle toujours en cours, cette exfiltration aurait eu lieu entre le 3 juillet 1793 au soir et la nuit du 2 au 3 septembre 1793

39 Responses so far.

  1. admin dit :
    Je suppose cher BRH que votre commentaire était destiné à ce fil de discussion

    =====
    BRH dit :
    17.10.2014 à 21:51

    Quitte à me répéter, il faudrait d’abord produire publiquement une analyse ADN en bonne et due forme qui relie MM. les « prétendants » à la famille royale des Bourbons.

    C’est très simple à faire et désormais relativement peu coûteux…

    Il sera alors temps d’examiner si l’ancêtre présente un ADNmt conforme à celui de Marie-Antoinette !

  2. CQSHB dit :
    Chers Admin et BRH,

    Est-il meilleur moyen d’avancer et, en fin de compte, de pouvoir prendre en considération , en cas de résultat positif, comme parole royale française, qui détiendra ce début de fil d’Ariane car, en fait, le drame actuel de la France n’est-il pas de ne plus réussir à délabyrinther? Il est certainement plus facile à qui souffre de l’indécision générale, de prendre tranquillement le résultat en compte. Trop traîner en longueur, qui ne le ressent pas dans sa situation personnelle? n’avantage, en définitive personne.
    Qui ne souffre pas de cette situation, même ceux qui peuvent se faire des illusions? Il ne s’agit de ne rejeter personne. Sans doute, pour un nombre appréciable de prétendants, leur ancêtre a pu avoir part au déroulement de ce qui s’est passé au moment de l’évasion du dauphin tant on pressent que les feintes ont existé. Pour les autres, les prétentions ont sans doute souvent été si fragiles que la plupart ont été oubliées ou sont en passe de l’être. Il ne s’agit pas là de faire une épreuve purement sportive mais on peut s’inspirer de cet esprit. L’important, en définitive, aura été de participer à l’amélioration de la condition, de la paix de tous. Ne doutons pas qu’une fois le caractère collectif de la parole royale aura été localisé, cela semblera tellement précieux, que l’on en prendra le plus grand soin dans l’intérêt de tous. Il y a peu de chances, sinon aucune, que l’aberration révolutionnaire d’on ne sait à quel échauffement des esprits elle a été due ou on ne veut pas le voir (à débattre), se reproduise.
    Un des premiers fruits sera la capacité, après ce débat fondateur, sera d’être capable de mieux débattre et donc, de mieux résoudre nos problèmes. On ne saurait trop bien prendre en compte la fuite,la perte d’esprit, de bien à propos, auxquels les esprits sont exposés après des traumatismes qui, même s’ils paraissent plus que lointains, oubliés, n’en restent pas moins vivaces et nécessitent une parole thérapeutique, calmante.
    D’un point de vue pratique, combien d’analyses seraient à faire? Combien tiendrait compte d’une descendance par les hommes annoncée? Combien d’autres par les femmes? Les techniques d’investigation ne sont pas tout à fait les mêmes. Quoiqu’il en soit, il faudrait savoir à quel coût, il faudrait s’attendre avec des analyses à but généalogique dont le prix peuvent, à ma connaissance, osciller entre 200 et 1100 euros? Quel(s) laboratoire(s) faudrait-il prendre pour obtenir des résultats certifiés, valides en France, si l’on veut établir un droit supérieur à celui qui a été établi en 1999/2000 par les professeurs belge et allemand, Cassiman et Brinkmann? Enfin, entre combien de membres d’une nouvelle association à caractère neutre et universel, peut-être à créer, faudrait-il diviser la somme?

    A l’instar de « Tirez les premiers, messieurs les Français ou les anglais? » étant plus que tout autre autorisé, il me semble, à dire « Honni soit qui mal y pense! » je me permets d’ouvrir, comme dit notre cher Admin, le feu! Je ne suis ni d’un bord , ni d’un autre… Ni tout à fait Français, ni tout à fait Anglais mais, à l’évidence, d’origine bien européenne!

  3. admin dit :
     » Enfin, entre combien de membres d’une nouvelle association à caractère neutre et universel, peut-être à créer, faudrait-il diviser la somme? »

    Sauf erreur d’interprétation, cher CQSHB, et si je comprends bien, vous êtes donc volontaire pour la création d’une telle association Loi 1901 !

    J’invite donc tous ceux qui seraient intéressés par cette idée et souhaiteraient l’incarner dans un projet à bien vouloir se manifester ! …

    • CQSHB dit :
      En ce qui me concerne, si je pousse à la création d’une telle association, je ne peux pas être juge et partie… Il doit bien y avoir un certain nombre de personnes qui veulent contribuer à la résolution de l’énigme, au moins clarifier la situation pour notre époque, espoir ou pas espoir? pour créer et se porter juges impartiaux de cette association…
  4. CQSHB dit :
    A BRH,

    Il peut paraître en être FAIT DES TONNES mais après 42 années (pas de kms!) de marathon et de dissidence, que l’on l’appelle royale ou pas, il y a d’énormes chances, par expérience on ne peut plus répétitive, je vous le dis, que présentant la clef de contact, le CONTACT ne se fasse JAMAIS!

    Quant à la recherche, elle doit être prête à faire face aux deux éventualités, descendance masculine ou féminine; on ne peut pas se contenter du chromosome Y ou, alors, vaut mieux tout de suite le dire! vous excluez la thèse de la planche, la transmission par les femmes, peut-être en dernier ressort mais quand le charisme royal est bien là, je ne crois pas que l’excuse puisse être invoquée… La priorité est de relier, si c’est possible, l’histoire des éventuels descendants contemporains, à Louis XVI et Marie-Antoinette. Tout le reste ne serait que volonté de s’opposer, par des arguties de droit, à celle de Dieu, comme la république le fait avec son droit tordu. Qui croit que Nicolas Sarkozy ou François Hollande puisse être le Roi de France? En tout cas, nous n’avons pas la grâce avec!

  5. CQSHB dit :
    Vous seriez donc au-dessus de Dieu! Je crains que votre raisonnement ne plaise pas du tout aux femmes d’aujourd’hui. J’ai d’ailleurs eu la discussion sur un autre site, plus « nordique », très récemment. Là-bas on n’a pas le même point de vue. La Révolution a cassé la suite normale de la succession et puis la question historique demeure: s’il y a descendance, qu’elle est-elle? Et si elle est féminine, pourquoi, se permettrait-on de la mépriser à ce point? Le martyre, le honnissement continuerait. Merci pour les femmes! Que savez-vous de la volonté de Dieu de rétablir plus d’équité à leur égard? Il ne faudrait pas agir ainsi à l’égard de Saint Georges protecteur, outre des militaires mais aussi des femmes, ce qui fait somme toute, un bon équilibre.
    C’est bien ce que je dis le CONTACT est loin d’être établi! Encore une cause qu’il ne le soit pas! Le diable, excusez-moi! a de ces ruses!!
  6. CQSHB dit :
    La thèse de la planche ne serait, en principe, que la transmission par les femmes en cas de non succession continue par les mâles mais le règne, le gouvernement resterait à l’homme. Qui a raison? qui a tort dans cette histoire? Qu’est-ce-que le chromosome Y dans cet agencement, sinon seulement celui de la masculinité? Tous les mâles en ont un. L’essentiel de la mémoire royale étant transmis par les quarante-cinq autres! C’est-à-dire l’immense majorité. Il faudrait mettre le raisonnement un peu à jour! On n’est plus au temps on on ne connaissait pas tout ça! On comprend qu’en certains temps, on ait pu un peu simplifier pour ne pas ajouter à la confusion mais on n’en est plus là!
  7. CQSHB dit :
    Vous n’avez pas le sens des réalités. … [ CENSURE ] Les Prophéties et les apparitions parlent d’un Prince.. A partir de quel moment n’a -t-on plus rang princier? Si Louis XX a été soutenu en sous-main par les républicains c’est qu’ils savaient qu’il ne serait jamais un roi de France acceptable. Faut pas nous faire prendre des vessies pour des lanternes! Il y a belle lurette qu’il n’y a plus de juristes royaux! Ce n’est pas une question de chromosomes mais d’abord de caractère et d’harmonie entre le caractère (et de synchronicités) des Français et celui du Roi! Ce dont vous nous parlez, c’est de l’eau plus que tiède! Pour donner de la vigueur aux Français, il ne faut ni un nouveau Napoléon criminel, ni un N. Sarkozy mais une sorte de nouveau Saint Martin. Tout le reste n’est que folie qui mènera la planète à sa perte. Alors les chromosomes, sans exercice de la moindre intelligence, ce n’est pas français, ni chrétien. Comme je vous l’ai déjà dit, c’est républicain et stupide! Les tables de la loi, pour le moment, c’est la peine de mort appliquée pour Louis XVI et Marie-Antoinette sans compter l’agonie réservée à Louis XVII et à sa descendance si elle est féminine. Les Francs en tirant une Reine derrière un cheval étaient des barbares. Il n’y a rien de changé!
  8. CQSHB dit :
    BRH,

    Vous faites barrage. Je m’y attendais. Cela fait plus de 42 ans que ça dure…

  9. admin dit :
    A mon très grand regret ET POUR LA PREMIERE FOIS DEPUIS L’OUVERTURE DE NOTRE PREMIER FORUM SUR INTERNET, le 8 mars 2004, j’ai été obligé de CENSURER un texte et de supprimer une phrase entière d’un commentaire ( avec bien sûr la réplique induite ) que je viens de découvrir à l’instant ! …
  10. Bergeronette dit :
    Bonsoir Messieurs,
    Ho la la !!! ça fuse !
    1 ) Veillons à rester COURTOIS dans tous nos échanges, la courtoisie appartenait bien à l’Ancienne France et ne parle-t-on pas de Romans Courtois au sujet de la littérature médiévale !!!
    2 ) La Loi Salique : bien sûr, notre ami BRH y tient à juste titre puisqu’elle a conditionné toute la Monarchie Française, empêchant notre pays de tomber, par mariage, sous la coupe d’un prince étranger (ce qui a failli arriver au début du XIVème siècle, justement). Maintenant, devrait-elle être revue, comme le souhaiterait notre ami CQSHB ? Aucun de nous n’a la solution qui, comme toujours, n’appartient qu’à DIEU SEUL ! Il saura bien, le moment venu, faire connaître Son choix.
    3 ) Je connais plusieurs personnes qui affirment (ou affirmaient) des cendre de Louis XVII – dont un, justement, par les femmes.
    Pour ces personnes que je connais – ou ai connues – je pense qu’elles disaient vrai. Il se trouve tout de même que Louis XVII a eu pas mal d’enfants connus ou non, là est l’énigme. Á ceci s’ajoutent les descendants de substitués, parfaitement convaincus et dignes de foi, d’où le titre quelque peu humoristique des « 101 prétendants » !!!
    4 ) Nostradamus ! : l’ennui, avec lui, c’est qu’on lui fait dire à peu près ce qu’on veut vu l’obscurité totale de ses Centuries (oui, je sais : « La forêt de Reims – La Cape tranche « ) là, d’accord, mais il est tout de même fort difficile de se baser sur ce « voyant » pour écrire l’histoire de Louis XVII et de ses descendants, reconnaissons-le.

    De toutes manières, l’idée de cet échange entre descendants est intéressante (je n’aime pas trop le mot « forum » pour un tel sujet), pourrait-il en sortir des pistes importantes et encore inexplorées ?

    Dans tous les cas, prions le Ciel pour qu’Il vienne à notre secours dans notre totale détresse actuelle et qui risque bien de s’accentuer encore, hélas !!!
    Je vous présente mes amitiés.

  11. admin dit :
    chère Bergeronette,

    Forum était le mot en usage en mars 2004, puissance de MSN et de son vocabulaire, lointaine résurgence de notre héritage romain, obligeait !

    Aujourd’hui l’idéal à retrouver serait celui de cellule, par référence justement à l’enseignement des LFR et de la plus pure tradition catholique et royaliste française ! Mais ceci est une autre histoire comme aurait dit un certain Rudyard hKipling ! … Et  » Honi soit qui mal y pense  » !

  12. CQSHB dit :
    Cher tous,

    J’ai le regret d’avoir à continuer de dire que nous ne sommes pas sains d’esprit collectivement si nous ne sommes pas capables, par brain-storming, forum, ou quelque mot que l’on veuille.. de tirer rapidement des conclusions valables et indiscutables par tous. En ce qui me concerne, je n’ai jamais voulu me voiler la face et, en proposant que certains examens soient pratiqués, je le démontre.

    Il faut bien admettre avant de conclure hâtivement que l’on fait dire n’importe quoi à un sujet, qu’il faut d’abord être expert dans un domaine avant de pouvoir en parler. Cela est vrai pour les analyses ADN comme pour Nostradamus ou comme pour toute analyse plus généraliste. Ne peut pas parler n’importe qui et livrer des conclusions à l’emporte-pièce s’il n’est pas d’abord reconnu expert en la matière. En ce qui concerne Nostradamus dont j’ai particulièrement étudié la cohérence interne et même certaines relations avec d’autres prophéties, il faut bien reconnaître qu’aucune école, qu’aucune université ne délivre de certificat d’autorité en la matière. Cela n’autorise pourtant pas à dire que personne ne puisse plus particulièrement connaître une concordance complète des Centuries, sujet difficile s’il en est comme bien d’autres disciplines universitaires. Au jeu de qui se voile la face, il faut reconnaître aussi que l’université ne nous aide pas non plus à éprouver les méthodes pour étudier la question royale et plus particulièrement la possibilité d’une existence de fil conducteur royal, suite d’événements logique, imprégnant tout le discours de la société, telle une dramaturgie dont plus personne ou presque ne percevrait les tenants et aboutissants, par une éventuelle lignée valable. Ainsi peut-il en être dans une famille par quelque sortilège et secret de famille et plus encore, « indémélable », à priori, à l’échelle de la famille nationale.

    Par ailleurs, que nous apporte de plus de savoir que tel ou tel descend d’un Prince si cela ne nous aide pas à mieux comprendre notre culture qui n’a pas vocation à être vulgaire mais au contraire bien significative de notre identité collective nationale. Ou alors qu’est-ce que la royauté si elle est réduite à la volonté d’un particulier à laquelle la république nous assigne déjà ?

    Je sais que le sujet est tellement vaste que l’on pourrait ne pas savoir par quel côté l’aborder. Si l’on ne veut pas faire l’effort préalable de se plier de l’analyse ADN pour les prétendants éventuels, je crains que nous ne retrouvions jamais le bout du fil d’Ariane dont je crois qu’il nous est nécessaire pour commencer à raisonner en d’autres domaines de connaissances.

    Ceci dit, je prie BRH de bien vouloir m’excuser, peut-être ai-je été emporté par quelque exaspération explicable par l’observation d’une trop longue inaptitude collective à pouvoir discuter calmement et avec discernement d’un sujet qui nous a occupés trop longtemps en vain. La hâte de vouloir en finir… Peut-être un mal pour un bien…

  13. admin dit :
     » Ceci dit, je prie BRH de bien vouloir m’excuser, »

    Voilà qui est bel et bon ! Je vous remercie de l’avoir écrit !
    Pour que cet incident soit clos, il ne reste plus à BRH qu’à accepter vos excuses afin que nous puissions reprendre le cours de nos échanges !

    Pour ma part, s’il est évident que je tiens les LFR pour intangibles, pour la simple raison que je les considère scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc, il n’en demeure pas moins vrai que la découverte d’une éventuelle descendance féminine de Louis XVII ne pourrait qu’être extrêmement précieuse pour la résolution de l’énigme Louis XVII !

    Et je rappellerai que jusqu’à preuve de la mort sans descendance de Louis XVII, il est permis d’espérer raisonnablement qu’il existe aujourd’hui encore un descendant mâle de Louis XVII, au nom de ce que j’ai appelé le postulat  » saint Fiacre – Le Verrier  » et qui seul peut justifier – tout au moins pour moi – l’existence de cette Cellule de Recherches sur Internet de Louis XVII ou CRIL17 …

  14. CQSHB dit :
    Postulat de Le Verrier et Saint fiacre?? Qu’est-ce à dire? Pour le Verrier, on avait compris, il s’agissait de vérifier la présence de la planète Neptune déjà annoncée par la théorie astronomique mais pour saint Fiacre, qu’est-ce que cela veut dire? Saint Fiacre, patron des jardiniers. S’agit-il de semer dans la bonne terre comme GEO(s)rges peut espérer le faire?

    Mais si on veut pousser plus loin le raisonnement relativiste adapté à nos jours, que devient l’aînesse des femmes, leur primauté dans le temps, dans un temps relatif, si elles viennent à naître, dans la famille royale, avant un garçon ou avant qu’un mâle leur naisse. La loi de succession n’a jamais été réfléchie dans ce sens. Parce que ce sont des hommes qui, sous couvert de loi divine, ont édicté la règle de succession. Où se situe le gène d’aînesse s’il en existe un, une manière de parler…? Est-il moins important que le chromosome Y? Je sais que ce genre de raisonnement induit la régence par les femmes mais où est la justice, le ton juste? En tant que physicien et biologiste de formation, de tournure d’esprit, il y a quelque chose de choquant de ne pas être au plus près des réalités biologiques, physiques et psychologiques. Par ailleurs, y a-t-il quelque chose d’indécent à toujours penser que l’agressivité, la prise d’initiative est par nature masculine? A moins de tenir les volontés « gender » comme nouvelles tables de la loi…Les choses seraient bien faites, à la femme la succession mâle ou femelle, à l’homme l’exercice du pouvoir. Dans un monde dominé de plus en plus juridiquement par les femmes, n’est-il pas une conséquence normale qu’il n’existe bientôt plus que des monarchies constitutionnelles, féminines, rythmées en fait plus par le premier ministre, le roi lui-même ayant de plus en plus tendance à être évincé? Quel roi digne de ce nom, suivant bien son royaume, comme le berger son peuple, au plus près, peut accepter de n’avoir plus à parler, à battre le rappel qu’en des occasions décidées à l’avance par les constitutionnalistes? Les peuples sont peut-être plus tranquilles mais ne sont-ils pas de plus en plus exposés à perdre leur existence?

    Je sais que ces propos sont polémiques mais n’est-ce-pas justement de ne pas les tenir que la civilisation occidentale est de plus en plus menacée d’être submergée et de périr! Les techniques pratiquées par les femmes comme par les hommes sauraient-elles justifier des gouvernements trop mous et confortables exposant les peuples à ne plus savoir se défendre?
    Certainement, il y aurait dans les gouvernements masculins des duretés et un sens de l’organisation défensive plus prononcé et bienfaitreur. Chaque chose a ces revers et toute chose demande équilibre. Mourrons-nous tous, pour l’heure, comme des femmes?

    S’il était su que le gène relativiste d’aînesse se trouve dans le chromosome Y, les choses seraient réglées en faveur de la loi salique mais je crains que l’aînesse ne soit simplement définie que par l’ordre de primo-géniture. Dans ce dernier cas, transitoirement du moins, régence féminine oblige! resterait un sérieux problème temporaire d’équilibre des pouvoirs à résoudre pour la survie de la communauté, du peuple lui-même…

    Je laisse cela à la réflexion de tous en sachant très bien que le sujet n’est pas encore pris en compte par un aréopage de juristes justement désigné!

  15. admin dit :
     » Postulat de Le Verrier et Saint fiacre?? Qu’est-ce à dire? Pour le Verrier, on avait compris, il s’agissait de vérifier la présence de la planète Neptune déjà annoncée par la théorie astronomique mais pour saint Fiacre, qu’est-ce que cela veut dire? Saint Fiacre, patron des jardiniers. S’agit-il de semer dans la bonne terre comme GEO(s)rges peut espérer le faire? »

    Merci d’avoir compris l’analogie des Lois Fondamentales du Royaume de France avec les lois universelles de la gravitation

    Pour Saint Fiacre, ce n’est pas son rôle de jardinier qui est évoqué dans le nom du postulat en cause, mais celui d’intercesseur très officiel dans la naissance de Louis XIV …

    http://www.saintjosephdubessillon.org/Documents/HistoireMonastere.pdf

  16. CQSHB dit :
    Cher Admin, Merci pour cet éclairage!

    Nul de devrait ignorer les légendes qui parsèment l’histoire du royaume comme on dit: « Nul n’est sensé ignorer la loi. »

    Deux dates ressortent et deux séries de faits ressortent de ce que vous nous rapportez ou rappelez par votre lien:

    – le 3 novembre 1637 avec l’apparition de N.D. à un religieux des Augustins de Montmartre, frère Fiacre, et de l’intérieur de Notre-Dames des Grâces de Cotignac qui est montré.

    – le 20 février 1660, histoire royale, mariage de Louis XIV, en Saint-Jean-de-Luz et l’histoire de Saint Joseph de Bessillon, ce même jour, et de sa fontaine qui a donné naissance au monastère du Font Saint Joseph du Bessillon.

    En écho, je rapporterai deux faits, comme quoi, dans l’univers des légendes, il peut y avoir de très curieuses et mystérieuses correspondances:

    – le 3 novembre, à Chypre, avait lieu l’Homélie d’Arcadius, Evêque de cette même île, sermon qui était redit en la fête de la dédicace de Saint Georges de Lydda dans tout le pays grec (pages 73 et 74 de Légendes Grecques des Saints Militaires par Hipolyte Delehaye, Bollandiste, Librairie Alphonse Picard et fils, Paris (1909)). Cette même date qui est le lendemain de la date de naissance de Marie-Antoinette.

    – En écho à la Fontaine de Saint Joseph de Bessillon, la découverte archéologique qui serait la preuve publique de la descendance de Louis XVII:

    Centurie X-80
    Au grand grand du grand regne regnant,
    Par forces d’armes les grands portes d’airain:
    Fera ouvrir, le Roy et Duc ioignant,
    Pont demoly, nef à fons (fontaine), iour serain.

    Le règne du grand monarque s’établit d’une façon sereine et félice… Il est de ces dates et de ces faits hautement importants dans l’histoire du royaume… comme si Notre-Dame, plis et replis, avait déjà tout disposé…

  17. CQSHB dit :
    FAUTE D’ORTHOGRAPHE! CENSE et NON SENSE! Trop absorbé par ce que l’on rapporte, on peut être étourdi. Pardon!
  18. admin dit :
     » Nul de devrait ignorer les légendes qui parsèment l’histoire du royaume comme on dit: « Nul n’est censé ignorer la loi. » »

    Objection Votre Honneur !

    Il s’agit non pas de légendes mais de faits historiques avérés ou établis !

    ====
    Hors sujet ici … quoique, sait-on jamais ?…

    Que pensez-vous de la fameuse centurie qui a eu son heure de gloire avec l’annonce par certains auteurs de la mort du pape Jean-Paul II à l’occasion de sa venue à Lyon, la ville aux deux fleuves ? …

    Je vous pose cette question, car sauf erreur grave de mes sources documentaires, il y aurait 2 fleuves ou rivières à Constantinople devenue Istanbul, où le pape François doit se rendre le dernier jour de l’année liturgique en cours … ; et la France est bien sous le règne de la rose socialiste même si celle-ci est en train de s’effilocher et sur le point de disparaître …

  19. CQSHB dit :
    Objection à votre objection Votre Honneur!

    Je me suis placé du point de vue où la plupart de nos contemporains pourraient se placer…. donc légendaire. Pour moi, ce sont des réalités qui s' »inter-pénètent » et s’interprètent

    Quant au fameux quatrain relatif à la Rose et au Romain Pontife:

    II-97
    Romain Pontife garde de t’approcher,
    De la cité que deux fleuves arrouse,
    Ton sang viendra aupres de la cracher,
    Toy et les tiens quand fleurira la rose.

    Première observation, plusieurs grandes villes sont arrosées par deux fleuves: Paris (Seine et Marne), Lyon (Rhône et Saône), Tours (Loire et Cher), etc… Donc la ville est à priori difficilement identifiable.

    Deuxième observation: que veut dire: « Ton sang viendra auprès de là cracher »? L’interprétation ne peut-elle pas varier selon les époques? Aujourd’hui, ne dirait-on pas qu’il puisse s’agir d’Ebola, d’une fièvre hémorragique? La ville est-elle Paris qui est d’ailleurs déconseillée à tous les Français qui connaissent les prophéties…?

    Troisième observation: « Romain Pontide » ne peut-il pas être pris dans son sens originel de Pontifex Maximus lié à la religion romaine. Le titre caractériserait davantage le Grand Monarque découvreur de trésors romains que le Pape catholique.

    Quatrième observation: il n’ y aurait qu’une rose dans toutes les Centuries et il y est fait allusion dans deux autres quatrains.

    V-31
    Par terre Attique chef de la sapience,
    Qui de présent est la rose du monde:
    Pont ruiné, et sa grande preeminence
    Sera subdite et naufrage des ondes.

    V-96
    Sur le milieu du grand monde la rose,
    Pour nouveaux faicts sang public espandu:
    A dire vray on aura bouche close,
    Lors au besoing viendra tard l’attendu.

    Ce dernier quatrième vers, selon un thème bien présent chez Nostradamus, après bien des épreuves « tôt et tard » viendra l’attendu, désigne le Grand Monarque et la rose, rose du monde, Rosemonde, serait son épouse. Donc rien à voir avec la rose socialiste sinon un certain intérêt mimétique ou marketing, menteur, à s’en prévaloir… La manière de faire est courante, on prend la marque d’un autre et beaucoup tombent dans le panneau!

    Je crois qu’il faut être beaucoup plus romantique pour considérer ces quatrains relatif à la rose, il s’agit d’amours et de leur temps de floraison, ce qui n’empêche pas qu’elles puissent se produire en une époque marquée de sang. Au contraire même! ce serait un rayon de soleil! Le temps de grande honte, honnissement, « bouche close, » prendrait fin. Quand la honte est là, même les oiseaux se tairaient… Or quel plus grande honte pour l’histoire contemporaine française, que l’assassinat de Louis XVI et Marie-Antoinette et que le secret national de famille de la descendance par Louis XVII qui peut marquer tout un pays comme la France et même plus loin tant nous sommes regardés…? La dernière « majesté » qui ose s’afficher est François Hollande…

  20. admin dit :
    Merci pour votre science nostradamique !
  21. CQSHB dit :
    Cher Admin,

    PRECISIONs qui peuventt avoir leur sens… De quand date exactement le « suicide de la France » selon Eric Zemmour et son assassinat selon moi? Il faut regarder comment François Mitterrand a voulu installer sa « royauté », par quels symboles? Par la ROSE qui a fait l’objet d’un commentaire ci-dessus et par la PYRAMIDE de VERRE du Louvre (de Pei) qui avait de quoi détourner les Français d’une autre perspective: de la découverte d’une autre pyramide souterraine en Provence ainsi que l’avait diagnostiqué et prévu Eric Muraise dans son « Histoire et Légende du Grand Monarque », Albin Michel (1975). MALICE ou MALADIE MIMETIQUE? LA SERAIT TOUTE LA QUESTION? Quand le SILENCE continue de durer, on aurait tendance à penser à quelque HONTEUSE MALICE… Bien à vous! En espérant bien attirer l’attention sur un point important resté dans l’ombre. Voir mes deux commentaires, sous le pseudo Georges, dans le Blog vénitien Olia i Klod, sous un article consacré au coeur de Louis XVII à Venise, commentaires en date du 30 juin 2013. Toutes les probabilités bien considérées, Philippe Delorme aurait été bien imprudent et à sa façon aussi, comme François Mitterrand, MALFAISANT (de quel droit, on se demande?), quarante ans de mise en danger de la France et des Français…en disant sa thèse avec la bénédiction de tous les médias. Ma thèse opposée, restant complètement méconnue et tenue dans l’ombre… On n’a jamais donné suite satisfaisante à mes propos qui n’avaient pas vocation à être provocateurs mais à s’affirmer bien réfléchis… La bataille a été épique et silencieuse à un point pas possible. Mes archives sont là pour en témoigner. « On aura bouche close! » Jusqu’à quand? Telle est la question cruciale. Cordialement!

  22. Bergeronette dit :
    Bonsoir Messieurs,
    Tout d’abord, comme dit notre administrateur à l’attention de notre ami CQSHB : Bravo pour vos connaissances sur Nostradamus ! Connaissances que je n’ai pas, et pas davantage en biologie (ADN etc…).
    – Mais : Le Verrier : astronome, a découvert non pas Neptune, mais Pluton, en déduction de l’attraction universelle qui, s’exerçant sur des corps célestes voisins (si on peut dire !!!) nécessitait la présence d’une planète jusque- là ignorée.
    – « La ville aux deux fleuves » : bien sûr, beaucoup de villes sont dans ce cas et pas seulement Lyon, Paris… ou Constantinople !!! Bien des villes anciennes étaient bâties à des confluents – Nantes (Loire, Erdre) – Poitiers (Clain, Boivre), Rennes (Ille, Vilaine), même Bordeaux (Garonne, Dordogne) etc…
    – Le coeur de Louis XVII à Venise : sans doute faites-vous allusion à la remise du fameux coeur au prince Don Carlos, en 1895, qui eut lieu à Venise, justement, précisément au palais Loredan.
    – Maintenant, oui, il faut avancer !!! QUE LES PERSONNES PENSANT DESCENDRE DE LOUIS XVII SE MANIFESTENT ET DONNENT LEURS ARGUMENTS JUSTIFICATIFS !
    Bien entendu, vu les circonstances actuelles, elles feront bien d’imiter notre ami CQSHB, c’est à dire se cacher soigneusement sous pseudonyme bien garanti !

    Je vous présente, Messieurs, mes salutations les plus courtoises.

  23. CQSHB dit :
    Chère Bergeronette,

    Excusez la confusion à propos de Neptune et Pluton, elle vient de ce que j’ai aussi en tête le quatrain suivant:

    VI-90
    L’honnissement puant abominable
    Après le faict sera Felicité
    Grand excuse pour n’estre favorable,
    Qu’à paix Neptune ne sera incité.

    Le quatrième vers évoquerait une attaque anti-cité au moyen de l’eau (Neptune). En d’autres occasions, il est évoqué un « pont ruiné » qui indisposerait beaucoup la république et constituerait une date remarquable

    V-29
    La liberté ne sera recouvree,
    L’occupera noir, fier, vilain, inique,
    Quand la matière du pont sera ouvrée,
    D’Hister, Venise faschee la republique.

    Paris comme Venise? Toujours est-il qu’on a toujours aucune certitude à propos de ce qu’est devenu le boeing malaisien MH370 disparu.

    X-72
    L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois,
    Du ciel viendra un grand Roy d’effrayeur:
    Resusciter le grand Roy d’Angomois,
    Avant apres Mars regner par bon-heur.

    Eric Muraise avait déjà émis l’hypothèse que certaines positions astronomiques (plus qu’astrologiques…) comme il peut en être pour une date, n’étaient là posées que comme des présages, des signes annonciateurs. Il ne devait pas y avoir exactes correspondances entre elles et les événements.

    V-31
    Par terre Attique chef de la sapience,
    Qui de present est la rose du monde:
    Pont ruiné, et sa grande preeminence
    Sera subdite et naufrage des ondes.

    «  »Naufrage des ondes » et Neptune, « pont ruiné », « rose du monde » et « mariage troyen » (V-87), tous ces événements seraient rapprochés dans le temps. Ce sont là des constantes vers lesquelles il est toujours possible de revenir…

  24. admin dit :
    En surfant en TTTGV :
    ====
    Urbain Jean Joseph Le Verrier, né à Saint-Lô le 11 mars 1811, mort à Paris le 23 septembre 1877, est un astronome et mathématicien français spécialisé en mécanique céleste, découvreur de la planète Neptune et fondateur de la météorologie moderne française.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Urbain_Le_Verrier
    ====
    Pour les autres commentaires A + dès que possible …

  25. CQSHB dit :
    Chère Bergeronette, cher Admin, Philippe, Christian Crépin, Brh, et chers tous, hélas! fort peu nombreux, comme c’était prévu par une prophétie? tenant tous dans une toute petite pièce…

    Force n’est-il pas de constater que depuis que je me suis réveillé comme un volcan, le 11 octobre 2014 à 12 h 48, dans la série d’articles Alerte blanche… fausse alerte?… débutée le 30 septembre 2014 et que nous avons continué par une autre série: Tribune offerte à tous ceux qui prétendent être descendants de Louis XVII que notre admin a conclu par un « A qui le veut ouvrir le FEU! » Et malgré que Bergeronette l’ait rappelé le 26 octobre 2014 à 19 h 42: « Il faut avancer!!! QUE LES PERSONNES PENSANT DESCENDRE DE LOUIS XVII SE MANIFESTENT ET DONNENT LEURS ARGUMENTS JUSTIFICATIFS! » Force est de constater que personne nul autre que moi ne s’est manifesté et je serais là tout éberlué, comme absolument seul au milieu d’un champ de bataille, tant tous seraient morts ou n’oseraient plus rien revendiquer, peut-être par faiblesse de leurs arguments…?

    Je sais que j’ai pu laisser le sentiment de ne baser mon analyse que sur l’étude de Nostradamus et aussi de la prospective d’Eric Muraise. A y regarder de plus près, ce n’est pas franchement le cas.

    Et j’ai pu aussi, à l’avance, respecter le conseil de Bergeronette, tant d’autres arguments plus contemporains me rendraient plus identifiable comme un royauté vraiment vivante, à mon avis, devrait l’être, en les passant sous silence:

    « Bien entendu, vu les circonstances actuelles, elles feront bien d’imiter notre ami CQSHB, c’est-à-dire se cacher soigneusement sous pseudonyme bien garanti ». Soyons conscients: les services de police n’ignorent pas ma présence. Sans doute, de façon ultime, la France n’aurait pas intérêt à me nuire grandement mais c’est vrai, le plus grand danger ne vient pas de là et s’il y a quelque intérêt à se dévoiler un peu plus, c’est que la situation est devenue plus que jamais préoccupante. J’ai toujours été étonné d’être parmi vous sans que nul autre prétendant ne vienne franchement me tailler des croupières. Et si j’ai pris, dès le début, pour pseudo CQSHB (Celui Qui Signait Habsbourg Bourbon) c’est que mon analyse m’a toujours paru assez claire et sûre pour pouvoir le faire même si la masse de documents à observer dépasse, excusez peut-être mon immodestie! les intelligences ordinaires. Mais au fait? Dans une ruche K.O., la fonction de la reine, restant plus consciente que toute autre, n’est-il pas de réveiller toutes les abeilles de la ruche?

    Mais, il est une qualité qu’il faut reconnaître à notre petit groupe, c’est de bien faire attention à tout et de garder un sérieux esprit critique. Un état d’esprit qui est devenu très rare, sans lequel rien de très sérieux, ne peut se reconstruire, se rétablir durablement. Je le dis d’autant plus à l’aise qu’ayant quelque expérience en analyse psychiatrique et vu comment celle-ci se font beaucoup trop vite, sans examiner de façon approfondie (pourtant en médecine, les plus grandes découverte se sont faites souvent, en remarquant de petites anomalies ou animalcules…), il n’y aurait plus d’autre planche de salut qu’un petit groupe comme le nôtre, pour éprouver la validité des arguments et de la raison. Tout se fait trop vite, rien ne s’étudie plus vraiment. Soyons lucides! Dans notre république où il ne peut exister qu’égalité entre les citoyens, qui prétend avoir des caractéristiques et une influence royale ne peut plus être qu’un grand malade mental! quelqu’un qui n’a pas la chance d’être normal comme un certain président… La vigilance de la société pour détecter toute dissidence royale, même imparfaitement, sans avoir le sentiment de commettre le moindre sacrilège, ne ferait que ranger la royauté au rang des rebuts… C’est pourquoi s’impose à notre petit groupe de faire plus particulièrement vigilance autour de la petite flamme qui vacille et qui est très menacée d’être éteinte par le grand éteignoir social! TELLE EST MA PRIERE A LA FIN DE CETTE PETITE INTERVENTION QUI AURA, J’ESPERE, LE MERITE D’ETRE ASSEZ ECLAIRANTE. La situation n’a jamais été aussi critique et aussi pleine d’espoir car au terme de ce mois d’appel aux éventuels descendants de Louis XVII, il n’ y aurait en définitive qu’UNE analyse ADN à pratiquer, ce qui réduit singulièrement les efforts à consentir pour ceux, existant encore, qui veulent voir, comme nous, se rallumer la flamme de notre espoir qui est bien collectif, royal, et non pas simple affirmation égocentrique, en quête de ce qu’est une authentique communion chrétienne et, sans clef de voûte, celle-ci ne peut pas être évidente!

    BIEN A VOUS TOUS !

  26. CQSHB dit :
    AI-JE DES RAISONS DE M’Y ATTENDRE?

    Il n’y aurait que des savants authentiques qui auraient l’humilité de s’intéresser à des choses à priori sans importance. Fin 1979, j’ai écrit à Eric Muraise à propos de ma localisation du « Trésor de Nostradamus », il m’a répondu. Nous devions nous voir et en parler davantage, début 1980, quand il est décédé subitement. J’ai continué de correspondre avec sa veuve jusqu’à la fin. En l’absence de cet auteur bien connu, j’ai fait part de l’état de mes recherches au Professeur Rémy Chauvin, grand amateur d’insolite, qui m’a laissé un certificat, rédigé en sa demeure berrichonne de la Chapelle d’Angillon. Il a disparu aussi…

    Fort récemment, dans les deux trois semaines qui viennent de s’écouler, j’ai pris contact avec trois maisons d’Edition. Maison Hugues de Chevré en Touraine, Editions Dhow en Auvergne. ces deux-là ne m’ont pas répondu. Et suivant l’indication du 26 octobre 2014, d’Alain Texier, sur son Blog La Charte de Fontevrault, j’ai écrit aux Reynald Recher Editions. D’après une très longue expérience, de plus de 30 ans, j’ai des raisons de penser que là aussi, soit, au mieux, il me sera répondu négativement, soit, plus courant, je n’aurai aucune réponse. Je ne suis pas Valérie Trierweiler…

    JE POURRAI DIRE QUE J’AI TROUVE LE LIEU (aux moins de très grandes chances) DE L’EQUIVALENT, EN PROVENCE (qui serait au coeur de la solution pour la question Louis XVII,)de la MERVEIILE du MONDE DISPARUE D’HALICARNASSE que personne ne bougerait! POURQUOI CETTE PASSIVITE? A QUOI TIENT CE MANQUE D’APPETENCE, CETTE MALADIE qui m’affecte beaucoup. On le serait à moins… Si un médecin a en plus d’une explication, un début de remède à ce qui paraît être une forme d’anorexie mentale, qu’il en fasse part, nous en avons grandement besoin.

    Si cela se trouve, sauf Bergeronette… cet article ne soulèvera pas plus de réaction que les précédents. L’apathie, à ce point, n’a rien de français. Il s’agit vraiment d’un changement de comportement maladif. Même pendant la Révolution , les Conventionnels qui gardaient la Tour du Temple et la place Paris, auraient été plus attentifs. Il serait inutile d’attendre quelque « 1984 » d’Orwell, il serait déjà là, un monde de robots, insensibles, incapables de s’enrichir plus que ce que l’on a mis dans leur « tuyaux ». La curiosité, de vrai et bon aloi, de celle qui témoigne aussi de la présence de l’autre, pour son bien vivre, ne serait plus de mise. Nous ne serions plus que des cochons de consommateurs, dans une porcherie…. Bon pour l’abattoir…

  27. admin dit :
     » Et si j’ai pris, dès le début, pour pseudo CQSHB (Celui Qui Signait Habsbourg Bourbon) »

    17 000 mercis d’avoir résolu l’énigme de votre signature !
    Ainsi donc vous seriez peut-être le Pharamond de Bourbon-Habsbourg, attendu par Jean Raspail et notre Cril17 ?

    Confidence pour confidence, je vous avouerai que je ne croyais pas du tout à la pertinence de l’argument de Xavier de Roche pour qui il était nécessaire que celui qui serait appelé un jour sur le trône de France soit un roi caché afin qu’il ne soit pas assassiné par le « Système  » ( appelons-le ainsi ) !

    Et avec la mort suspecte et tout à fait hallucinante, sans aucun précédent, du prince Alphonse de Bourbon, duc d’Anjou et de Cadix, j’ai commencé à me poser de graves questions et à réviser ma position …

    Aujourd’hui la conviction des uns et des autres sur l’existence d’un roi nécessairement caché pour sa propre sécurité me semble tout à fait pertinente et recevable, car les causes de l’effondrement de notre société ne peuvent se réduire à des arguments strictement humains et naturels ! Tout comme à l’époque de la Révolution, et comme le Roi Louis XVI avait su parfaitement le percevoir, la France connaît une véritable fièvre praeter-naturelle ! …

    Restez donc caché, cher CQSHB, et continuons à travailler ensemble à la résolution de l’énigme Louis XVII, chacun selon son devoir d’état, ses compétences, charismes et/ou intuitions !

  28. CQSHB dit :
    Cher Admin,

    Mystères de la technique, mes identifiants ne me permettent pas de faire des commentaires en Criil Infos.

    En ce qui concerne la fréquentation que vous constatez, cela fait partie de mes arguments psychologiques. Bizarre psychologie collective française, totalement inconnue des républicains. Ils se gausseraient et préfèrent croire à la réalité du pouvoir par le nombre de bulletins de vote déposés dans une urne. La réalité que je vis est toute autre et instantanée, fidèle reflet de l’opinion publique dont on sait qu’à l’époque de Louis XIV il était plus particulièrement fait grand cas. c’est pour moi, un réel fait d’observations. J’ai été proche, derrière des personnalités que le grand public dit STARS et, pendant ce temps, elle ont vu leur cote grandement grandir. Des engouements inexpliqués dans l’opinion française. Nous sommes obligés de penser aux personnes que les médias nous présentent. exemple, peut-être pas si désagréablement surpris de la représentation d’Alain Juppé en tant que représentant de la France comme Ministre des affaires extérieures, sa cote pour les présidentielles de 2017 a pu grandir mais cela s’arrêtera là parce que nous ne croyons pas plus à l’adéquation du personnage avec la tête de la France qu’à la faiblesse de laisser construire, en France, respect de nos paysages oblige! des mosquées. Cela aurait déjà valeur de sondage pour ce qui va se révéler dans l’avenir. La communication de pensée est si réelle, de mon point de vue, entre le Roi et le Peuple que bien des chose, bien des engouements peuvent s’expliquer. Le mot mode n’ a certainement pas le même sens en royauté qu’en république. Aucun politicien républicain ne revendique une pareille harmonie entre sa pensée et celle des Français. Les sondages, aussi nombreux soient-ils, n’atteindront jamais un tel prodige! Le Roi, est un barycentre, un point d’équilibre pour l’opinion publique française. cela lui confère un pouvoir de parole particulier. Cela se constate par les médias instantanés que sont la radio et la télé. Pour le reste, pour nombre de décisions, il faut s’en remettre aux discussions au sein du peuple, aux votes entre personnes compétentes dans chacun des domaines d’activités pour prendre des décisions. TOUT CELA PEUT S’ORGANISER. Il faut simplement ne pas tout confondre!

  29. admin dit :
     » Mystères de la technique, mes identifiants ne me permettent pas de faire des commentaires en Cril Infos. »

    C’est tout à fait normal, les 3 sites du Cril17 étant techniquement indépendants car destinés à des publics très différents en terme de marketing et du fait de leur raison d’être et par là-même de leur contenu …

    Comme j’hésite encore à reprendre la navigation du CRIL17.info nous pouvons poursuivre nos échanges sur ce site-ci où la notion de  » cellule » du corps du nouveau Royaume de France que nous souhaitons voir ressusciter et donc en gestation a tout son sens ! …

  30. CQSHB dit :
    Une question à laquelle un prétendant au trône de France pourrait avoir eu l’occasion de se poser:

    LA FONCTION ROYALE, FONCTION DE LIEN SOCIAL, PEUT-ELLE ÊTRE ATTEINTE DE MALADIE?

    La considérer et déjà toute l’histoire de France pourrait être envisagée tout autrement. S’agissant d’une fonction collective, d’essence biologique, on ne voit pas pourquoi pas, à priori, une pareille hypothèse ne pourrait pas être posée.

    Des raisons de natures diverses poussent à étudier ne serait-ce qu’un peu la question. L’observation des symptômes contemporains. L’observation médicale telle qu’a pu la faire le docteur Michel de Nostredame, au moment de l’arrivée de l’imprimerie, de l’écrit dans la façon de percevoir la réalité par nombre de ses contemporains qui a pu être si bouleversante comme cela le devient de nos jours avec l’émergence de l’informatique, de l’internet… Tout une pathologie ne peut-elle pas être envisagée?

    En ce qui concerne les observations contemporaines, il existe un saisissant contraste, à notre avis, entre le très long et affligeant silence qui nous affecte quand nous avons quelque chose à dire et, par ailleurs, le parfait accord de communications de pensées que nous vivons. Des faits trop uniques peut-être pour être pris en considération par une science trop habituée à n,e considérer que des populations étendues, des moyennes, la normale. Il en résulterait une sorte de maladie orpheline à impact personnel et collectif;

    Qu’a pu observer le Docteur Michel de Nostredame qui semble bien ne pas avoir été seulement habile dans les soins à apporter par épidémies de peste mais qui, les Centuries en témoigneraient, aurait bien compris, combien les interprétations aberrantes, les divagations des esprits individuels peuvent être préjudiciable pour tous, pour la société. Au-delà de sa prophétie, de sa perception du futur par des chemins qui nous sont encore un peu obscurs, voilà une trame un scénario qui annoncerait bien le retour de la royauté dans sa fonction primordiale et sociale:

    Nostradamus semble bien avoir prévu le Comte de Chambord (le boîteux, ce qui fut la réalité historique après un accident de cheval) , comment et pour quelle raison il s’est enroulé dans le Drapeau Blanc, il aurait eu un cousin (par Louis XVII), un compétiteur plus légitime que lui pour le trône de France:

    III-73
    Quand dans le regne parviendra le boiteux,
    Competiteur aura proche bastard:
    Luy et le regne viendront si fort roigneux,
    Qu’ains qu’il guerisse son faict sera bien tard.

    Le faict, le faict royal par excellence:

    IV-46
    Bien deffendu le faict par excellence,
    Garde toy Tours de ta proche ruine:
    Londres et Nantes par Reims fera deffense
    Ne passe outre au temps de l bruine.

    On retrouve le thème du Prince boiteux (Prince pied estaché) dans le quatrain suivant qui veut dire que la royauté sera passée comme morte et, pourtant, elle viendra à reverdir:

    III-91
    L’arbre qu’estoit par long temps mort seché,
    Dans une nuict viendra à reverdir:
    Coron ‘couronne) Roy malade, Prince pied estaché,
    Criant d’ennemis fera voile bondir.

    Le réveil royal aurait lieu quand la France est attaquée.

    On retrouve le thème du rameau sur l’arbre qui vient à reverdir dans la lettre à Henry second qui sert d’introduction aux Centuries VIII, IX et X:

    paragraphe 48: – puis apres en sortira du tige celle qui avoit demeuré tant long temps stérille, procedant du cinquantiesme degré, qui renouvellera toute l’Eglise chrétienne. – Et sera faicte grande paix, union et concorde entre uns des enfans des frots esgarez, et separez par divers regnes – sera faicte telle paix…. »

    Et cela arrivera tard dans un contexte de sang apparemment à nouveau versé:

    V-96
    Sur le milieu du grand monde la rose,
    Pour nouveaux faicts sang public espandu:
    A dire vray (le silence qui précède) , on aura bouche close,
    Lors au besoin viendra tard l’attendu.

    Un certain rôle de médecin avant d’agir plus ouvertement:

    Sixain XXX:
    Dans peu de temps Medecin du grand,
    Et la sangsüe (la révolution) d’ordre et rang inégal,
    Mettront le feu à la branche d’Olive,
    Poste courir, dun costé et d’autre costé,
    Et par tel feu leur Empire accosté,
    Se r’alumant du franc finy salive.

    Qui ne reconnaît pas que l’imprimerie, les libelles, des caricatures, l’interprétation qu’on a pu en faire n’ait été d’une importance capitale lors de Révolution Française, combien des accusations aberrantes ont pu nuire à la famille royale? Or n’est-il pas acquis qu’en cas de maladie, le malade peut manifester des interprétations, des comportements aberrants qui ne lui ressemblent plus? Donc l’hypothèse d’une maladie du lien social par excellence, le royal, ne peut pas du tout être mise de côté. Le comment, le pourquoi sont des questions mais l’important ne réside-t-il pas dans une perspective de guérison de la « rage » (salive du sixain…) qui a tant mobilisé les révolutionnaires et tant porté tort à la France? Au lieu que nous nous parlions calmement et, ainsi résolvions nos problèmes au mieux et au plus vite…

    • Bergeronette dit :
      Bonsoir Messieurs,
      Je ne puis qu’admirer le savoir Nostradamique de notre ami CQSHB !!!
      Pour le moment, il est, en effet, le seul prétendant à la descendance du malheureux Louis XVII qui se soit manifesté ! bon, attendons ! mais considérons aussi qu’il n’y a, sans doute, pas assez de monde à suivre les travaux du C.R.I.L., que certains princes n’osent pas, ou, donc, ne connaissent pas, ou encore, plus simplement, NE VEULENT PAS, attendant l’heure H et le moment M pour entrer en scène, puisqu’en effet, il est probable que nos pseudos soient déchiffrés en haut lieu, hélas, tout est possible et « la prudence étant la mère de la sûreté… »
      Donc, armons-nous de patience pour combattre toutes les manifestations sataniques qui écrasent notre malheureux pays.
      Amitiés à tous deux.
      • CQSHB dit :
        Bergeronette,

        Quels sont les moyens de discernement dont nous disposons? A un moment faire la différence entre les miracles dus à Apollon (dont on sait qu’il n’était pas en odeur de sainteté par les premiers chrétiens et pourtant porté si haut par la monarchie de Louis XIV, notamment) et ceux dus au règne éternel du Christ, paraît être une nécessité? Il ne devrait en définitive de solution que bien inscrite dans la tradition prophétique chrétienne, selon la loi d’amour, tradition prophétique qui ,n’existe pas vraiment à la suite d’Apollon (existe-t-il des textes?) sauf à dire que Roi est un personnage solaire mais cela ne préjuge en rien de la manière de se comporter. Le Roi prévu est dit second, secourable, par Nostradamus. N’est-il pas déjà bien tard? Est-il raisonnable de se tenir caché plus longtemps? Il est à craindre qu’écrire son histoire demeure difficile tant il risque d’être insaisissable pour beaucoup. De combien de recul, d’années, faudra-t-il disposer pour se rendre compte qu’il s’est passé quelque chose?

      • CQSHB dit :
        « (…) pas assez de monde à suivre les travaux du C.R.I.L., que certains princes n’osent pas, ou, donc, ne connaissent pas, ou encore, plus simplement, NE VEULENT PAS, attendant l’heure H et le moment M pour entrer en scène, (…) ».

        Excusez-moi, BERGERONETTE! ce sont des arguments qui ne tiennent pas et qui peuvent tomber un à un:

        1°/ Feriez-vous confiance à un Prince dont les services de renseignements, la connaissance de ce qui se passe en France, qu’il ne connaîtrait pas les travaux du C.R.I.L.? Ne faudrait-il pas au contraire le compter parmi ceux qui ont assisté en premiers aux réunions du C.E.Q.H.L au restaurant le Louis XVII, avec Monsieur Jacques Hamann? Ce qui, soit dit en passant, réduit déjà le nombre de prétendants possibles.

        2°/ Ne pas oser… certes, ce ne doit être facile d’oser, surtout quand il est difficile d’avancer facilement, avec des arguments clairs pour tout le monde. Il ne saurait être question de bousculer les interlocuteurs possibles parce qu’ils sont trop lents. Et puis, quand on est entré, après avoir été invité, dans une maison, ne peut-on pas espérer être pris en particulier pour être accueilli par l’hôte de cette maison. On ne laisse pas un invité se morfondre dans un coin… Un pas a pu être fait, il fallait aussi qu’un pas soit fait vers lui, c’est le minimum pour un accueil.

        3°/Nous ne sommes pas au théâtre avec une heure d’entrée en scène ou sur une rampe de lancement de fusée où il faut attendre l’heure H et le moment M, quand la situation ne fait que s’aggraver pour les Français quand le Prince peut en connaître une ou des raisons importantes, ce n’est certainement pas pour JOUER LES CASSE-COU au risque de tout rater et ceci quand la situation est devenu insupportable pour beaucoup de Français. Le roi prévu est dit SECUNDUS, c’est à dire SECOURABLE… quand vous vous portez au secours de quelqu’un, vous plongez tout de suite, vous n’attendez pas qu’il soit sur le point de se noyer. NE PAS VOULOIR pour des raisons théâtrales est particulièrement insoutenable. Si le Prince intervient très tardivement comme il est dit dans les prophéties, c’est qu’il y est contraint par les circonstances, dans un pays qui, même parmi ses partisans, serait atteint par une forme de très grave d’irréalisme. Il faut remettre les pieds su terre. Le roi est un homme et il est soumis aux conditions des hommes. Il peut aussi souffrir que ses partisans le laissent sans secours, sans aide, sous prétexte que béni du Ciel, il bénéficierait de toutes les conditions idéales pour vivre en attendant son heure. Il pourrait au contraire souffrir quand, au contraire, les Français donnerait des millions d’euros d’aide matérielle pour des faux sauveurs… Qui est réaliste? Même le Christ, avec les apôtres, jusqu’au Golgotha, ont dû s’assurer le fonctionnement d’une cassette…

        4°/ L’impératif de sécurité a ses limites au regard des risques, des dangers encourus par les Français. A un moment, avec une analyse qui peut être différente de celle des mouvements royalistes recensés, il faut savoir plonger… La patience à laquelle il serait fait appel pour les partisans ne doit pas être pour eux une excuse de pusillanimité.

        En attendant, il peut n’être pas inopportun de rappeler à FRANCE 3 qu’on ne peut pas prendre prétexte d’une émission L’OMBRE D’UN DOUTE consacrée à Louis XVII et au prétendant NAUNDORFF qu’il ne peut pas être question, une nouvelle fois, de passer à côté du sujet et, ainsi, l’enterrer une nouvelle fois, en n’allant pas sérieusement au fond des choses. Au-delà des martyres qui ont été subits par Louis XVII et les substitués, il s’agit du martyre du martyre d’un prétendant (à plus de réalisme français) d’AUJOURD’HUI! Il faut se mettre à jour. C’est un impératif moral pour les Français, pour qu’ils s’en sortent aussi. Quand ils sont aidés, il faut aussi qu’ils manifestent qu’ils veulent être aidés. C’est une loi de la vie…

  31. admin dit :
    Comme tout cela est bel et bon !
    17 000 mercis cher CQSHB
    ===
    Hors sujet savez-vous où se trouverait – sauf erreur de mes sources d’information – la plus vieille édition des Centuries publiée en France ? …
  32. CQSHB dit :
    Cher Admin,

    Le débat sur la « plus vieille édition des Centuries publiées en France » est un vieux débat, compte tenu aussi du fait qu’elles ont été éditées en deux fois. La première, avec les Centuries I à VII et la seconde avec les Centuries VIII à X. C’est une question qui a été tout particulièrement étudiée par un auteur, BENAZRA, dans un dictionnaire chronologiques des multiples éditions depuis le début jusqu’à nos jours et compte tenu des variantes, fautes d’orthographes et coquilles multiples. Je n’ai jamais voulu couper les cheveux en quatre et ergoter à propos d’une lettre différente ici ou là, la concordance générale que j’ai établie en novembre-décembre 1979 me permettant de passer outre des discussions à n’en plus finir, en trouvant des précisions, des corrections, au sein de même de l’oeuvre que je considère dans ses versions anciennes les plus couramment adoptées, de 1555 et de 1558, selon les parutions énoncées plus haut. La plus vieille édition des Centuries, à ma connaissance, se trouverait à Lyon mais je ne suis pas le bibliophile le plus expert en la matière pour pouvoir vous l’assurer, compte tenu des derniers changements de mains possibles… Je dispose d’un ouvrage publié par Les Amis de Michel Nostradamus, en 1984: « Michel Nostradamus – La 1ère édition enfin retrouvée! – « Les Prophéties » (Lyon 1555) qui contiennent des précisions quant à votre question. En ce qui me concerne, je me suis toujours beaucoup plus intéressé à la signification du texte qu’aux questions bibliophiles proprement dites même s’il faut s’assurer, bien entendu, de disposer du texte le plus fiable possible.

  33. CQSHB dit :
    Pour ne pas se contenter de Nostradamus et pour faire une analyse ADN, Cher Admin, quels sont les coordonnées du Professeur Lucotte?

LEAVE A COMMENT