Affaire Louis XVII, Sainte Tunique d’Argenteuil et Saint Suaire … ou trois mystères dont la résolution est liée au destin de la France !…

Merci à Philippe Delorme qui nous a fait découvrir cet article du Nouvel Obs, publié le 06/03/2007 par Fabien Gruhier ; nous ne savons pas si le professeur Lucotte a exercé ou non un droit de réponse vis-à-vis du Nouvel Obs, mais par contre, au vu de la réaction immédiate de Philippe Delorme publiée sur le Figaro, nous ne pouvons plus avoir le moindre doute :

la résolution de l’énigme Louis XVII intéresse bien le destin de la France, comme l’historien Jean-Pascal Romain en a eu l’intuition  dans la préface de son livre posthume  » Louis XVII Roi de Thermidor  » ! … 

====

Triste destin: Gérard Lucotte, l’homme qui aurait pu devenir un autre Axel Kahn

medium_Lucotte.jpg
C’est un homme sympathique et un grand biologiste, généticien, anthropologiste moléculaire, ancien chercheur au Collège de France, auteur, à la fin du siècle dernier, de nombreux ouvrages et d’au moins 200 publications scientifiques de haut niveau. Ou bien on devrait plutôt écrire «c’était». Car, à force d’analyser avec passion la biochimie des chromosomes, ce scientifique courtois, inspiré, méticuleux, est devenu un fou dangereux. Il s’est fourvoyé, est devenu le prisonnier de ses marottes malsaines et de ses lubies, tel une sorte d’Axel Kahn qui aurait mal tourné. A-t-il été chassé par la«science officielle» en raison de ses opinions incongrues? Aujourd’hui, le brillant chercheur du CNRS se dit professeur à l’«Ecole d’Anthropologie de Paris», et carrément directeur d’un «Institut international d’Anthropologie» – des établissements tout aussi fantomatiques que ce «Centre de neurogénétique moléculaire» dont le siège se trouve… à son domicile personnel. N’empêche, ces appellations ronflantes impressionnent au Club de l’Horloge, sur Radio Courtoisie, ou à Saint-Nicolas du Chardonnay, ou encore sur les sites internet intégristes. Tous les lieux où ce biologiste frappadingue s’exprime désormais, multipliant les interventions sur «les bases héréditaires des races humaines».

medium_LinceulTurin.jpg

Car, après avoir découvert un prétendu fondement génétique aux races, puis un«chromosome juif», Gérard Lucotte se passionne depuis quelques années pour… le sang du Christ. Et particulièrement pour les résidus qu’on en posséderait, sur le Linceul de Turin, et aussi sur la Sainte Tunique d’Argenteuil – le dernier vêtement du Christ, miraculeusement conservé depuis Charlemagne dans le Val d’Oise, ben voyons…
medium_Tunique2.jpg

Lucotte dispose d’ailleurs de cinq microgrammes d’un prélèvement effectué sur cette relique («mon Saint Graal »), et affirme avoir «retrouvé l’ADN du Christ». Il vient de récidiver ce 2 février à Paris, en se prêtant à une conférence de presse où il a fait état de ses dernières «recherches». Jésus était du groupe sanguin AB+, même si ses globules rouges semblent avoir été «déformés par un traumatisme extrême» (et comment!) Le chromosome Y confirme sa masculinité (ouf !) Sa peau était blanche (bien sûr), et ses yeux marron foncé. Il se rasait une fois par semaine, était un peu opiomane… et avait des morpions. Là Gérard Lucotte exagère: il risque de se faire virer aussi par ses nouveaux amis.

medium_Tunique.jpg
JOURNALISTE AU NOUVEL OBS
Photo
====
     source 
Pour mémoire : 

Direct à Notre-Dame de Paris – Diffusé le 21/03/2014 / Durée :60 mn

Vêpres et procession de la Couronne d’Epines

Chaque vendredi de Carême est une étape du chemin vers la Pâque, prépare à contempler la Passion du Seigneur. C’est pour s’approcher ainsi du Christ que le roi saint Louis acquit la Sainte-Couronne d’épines et les clous de la Croix, les accueillit à Paris, pieds nus, leur fit construire l’écrin de la Sainte-Chapelle. A l’occasion de l’ouverture de l’année Saint-Louis, KTO propose de suivre en direct la procession des mêmes reliques dans les rues de Paris, les Vêpres à Notre-Dame et une messe dans la Ste-Chapelle, avec la Couronne qui a quitté deux fois seulement la cathédrale depuis 1806.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.